Des équipes d’intervenants
compétents et motivés

Réunion
11 salariés et 49 bénévoles constituent les membres actifs de l’AAPé.

L’intervention de bénévoles traduit «l’engagement citoyen» de représentants de la société civile au service du traitement de la délinquance et de la prévention de la récidive.

La mixité des intervenants est une source d’enrichissement réciproque ; elle génère une dynamique particulière dont bénéficient les personnes adressées à l’AAPé.

La diversité culturelle, sociale et professionnelle des intervenants est un atout, dont le plus visible concerne la maîtrise des langues étrangères : l’AAPé peut aujourd’hui pratiquer des entretiens en Allemand, Anglais, Arabe, Espagnol, Hébreu, Italien, Néerlandais, Persan et LSF (Langue des Signes Française).

Une formation continue et régulièrement
actualisée

Être contrôleur judiciaire socio-éducatif ou médiateur pénal implique des compétences personnelles, complétées par des formations spécifiques.

En plus d’une « formation pratique » délivrée en interne, tous les intervenants de l’AAPé bénéficient d’une formation initiale spécifique à l’exercice de leurs fonctions délivrée par la fédération Citoyens et Justice.

Cette formation porte sur des points de droit (éléments de droit pénal, procédure pénale…), de psychologie et de déontologie (objectifs et missions de l’intervenant, positionnement et limites de son intervention...). Elle inclut une partie pratique, sous forme de jeux de rôles (entraînement à la conduite d’entretiens, gestion de situations de crise…), ainsi qu’une partie théorique (techniques de conduite d’entretiens, aide à la rédaction de rapports…).

Les intervenants de l’AAPé bénéficient d’une offre variée de formation permanente : groupes d’analyse de pratique, groupes de travail « techniques » ou « thématiques »… Ces groupes, qui se réunissent chaque mois, favorisent la cohésion des intervenants et la cohérence de l’intervention de l’AAPé.

Un principe : garder « un regard croisé »
sur la personne suivie

Le travail « en binôme » est systématiquement encouragé par l’AAPé, car il est synonyme de complémentarité et d’enrichissement du regard porté sur la personne. Il est aussi le garant du bon positionnement des intervenants de l’association.










































> Haut de page

© Association d’Aide Pénale - Association régie par la loi de 1901 - Siège social : T.G.I de Paris, 4, Bd du Palais 75001 Paris – SIRET 322 293 853 000030